Pharmacie Labbé-Dutilleul

Surveillance de la dengue en Martinique. Point au 21 mars 2019.

Posté le 22 mars 2019

Situation épidémiologique

Diminution des indicateurs de surveillance épidémiologique de la dengue

  • Diminution du nombre de cas cliniquement évocateurs vus en médecine de ville
  • Une dizaine de cas cliniquement évocateurs vus en moyenne par le réseau SOS-Médecins
  • Aucun passage aux urgences pédiatriques
  • Aucun nouveau cas biologiquement confirmé par NS1 et/ou RT-PCR
  • Au total depuis début février, 5 cas confirmés biologiquement dont 1 DENV-1 et 3 DENV-3

Lire l'article

Surveillance de la dengue en Guadeloupe et les Iles du Nord. Point au 21 mars 2019.

Posté le 22 mars 2019

Situation épidémiologique

Guadeloupe : Circulation du virus de la dengue à « bas bruit »
- Aucun cas cliniquement évocateur vus en médecine de ville
- Pas de passage aux urgences pour dengue
- 29 cas biologiquement confirmés au total dont neuf DENV-1
- Pas de nouveau foyer identifié

Saint-Martin : Circulation du virus de la dengue à « bas bruit »
- Aucun cas cliniquement évocateur vus en médecine de ville
- Pas de passage aux urgences pour dengue
- 15 cas biologiquement confirmés au total dont six DENV-1
- Pas de nouveau foyer identifié

Saint-Barthélemy : Aucun cas biologiquement confirmé identifié

Lire l'article

Surveillance de la grippe en Martinique. Point au 20 mars 2019.

Posté le 22 mars 2019

Situation épidémiologique

En Martinique, la diminution des indicateurs de l’activité grippale observée début mars ne s’est pas poursuivie. Celle-ci-était engendrée par les vacances scolaires et la fermeture de nombreux cabinets médicaux.
Depuis le début de l’épidémie, 11 200 personnes ont consulté un médecin généraliste pour un syndrome grippal. Le virus majoritaire isolé est de type A à l’hôpital ainsi qu’en ville. Huit cas graves hospitalisés en réanimation ont été enregistrés dont un est décédé.
⇒ Poursuite de l’épidémie en Martinique

Lire l'article

Surveillance de la grippe en Guadeloupe et les Iles du Nord. Point au 20 mars 2019.

Posté le 22 mars 2019

Situation épidémiologique

L’épidémie de grippe a entamé sa phase de décroissance en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.
En Guadeloupe, le virus de la grippe majoritaire identifié en ville et à l’hôpital est de type A. Quatorze cas graves ont été recensés dont cinq sont décédés.

=> Epidémie en décroissance en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy

Lire l'article

Surveillance de la grippe en Martinique. Point au 15 mars 2019.

Posté le 22 mars 2019

Situation épidémiologique

En Martinique, l’augmentation des indicateurs de l’activité grippale ne se poursuit pas durant les deux dernières semaines. Les données sont à interpréter avec prudence compte tenu des vacances scolaires et de la fermeture de nombreux cabinets médicaux.
Depuis le début de l’épidémie, 9 600 personnes ont consulté un médecin généraliste pour un syndrome grippal. Le virus majoritaire isolé est de type A à l’hôpital ainsi qu’en ville. Sept cas graves hospitalisés en réanimation ont été enregistrés dont un est décédé.
⇒ Poursuite de l’épidémie en Martinique

Lire l'article

Surveillance de la grippe en Guadeloupe et les Iles du Nord. Point au 14 mars 2019.

Posté le 22 mars 2019

Situation épidémiologique

En Guadeloupe, l’activité grippale reste soutenue. Depuis le début de l’épidémie 7 200 cas ont été estimés en médecine de ville. Le virus de la grippe majoritaire identifié en ville et à l’hôpital est de type A. Quatorze cas graves ont été recensés dont quatre sont décédés.
A Saint-Martin, l’épidémie de grippe est stable à des niveaux modérés tandis qu’à Saint-Barthélemy, l’épidémie a entamé sa phase de décroissance.

=> Poursuite de l’épidémie en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy

Lire l'article

Surveillance de la dengue à la Réunion. Point épidémiologique au 19 mars 2019.

Posté le 21 mars 2019

Situation épidémiologique

L’épidémie s’accélère avec plus de 500 confirmés par semaine (493 en semaine 09 et 566 en semaine10) dont 24 tests rapides d’orientation diagnostiques (TROD) positifs portant à 2 307 le nombre de cas rapportés depuis le début de l’année et à 9 183 cas depuis le début de l’épidémie (sérotype DENV2 uniquement).

En S09 et S10, respectivement 1526 et 1246 personnes ont consulté pour un syndrome cliniquement évocateur de dengue portant le total à plus de 7 000 depuis le début de l’année et plus de 33 000 depuis 2018.

La dispersion des cas est importante avec 22 des 24 communes de l’île ayant rapporté des cas en semaine 09 et 10.

Les foyers les plus actifs en semaines 09 et 10 sont situés à:
- Saint Louis (197 cas) et Rivière Saint Louis (244 cas)
- Saint Pierre (101 cas) et Ravine des Cabris (61 cas)
- Etang Salé (80 cas)
- Les Avirons (56 cas), Piton Saint Leu (49 cas) et Saint Joseph (48 cas)

Par ailleurs, un nouveau foyer a été identifié à Petite Ile (33 cas).

Lire l'article